Sunday, May 20, 2007

Regain de violence meurtrière au Liban


Depuis le 20 mai 2007... et ça continue!
---------------------------------

L’icône et l’islam : Pamela Chrabieh
Émission Second Regard,
3 décembre 2006, Radio Canada
Un reportage de Jean-Robert Faucher
Merci Robert et à toute l'équipe de Second Regard!
-----------------------------
De Philippe Martin:
'Voici la onzième édition des portraits de blogueurs, avec Pamela Chrabieh Badine'.
On peut trouver l'entrevue sur Dailymotion, Cent Papiers et YULBUZZ.
Merci à Philippe et Christian Aubry!
------------------------------------------------------



Scène de désolation à Mar Mitr après
l’explosion nocturne à quelques mètres d’une des entrées de l’ABC.
(Achrafieh, Liban, 20 mai 2007. Source: L'Orient-le-Jour)





Au terme de violents combats, l’armée Libanaise
a réussi à prendre d’assaut
l’immeuble de Tripoli où s’étaient retranchés
les terroristes de Fateh el-Islam.
(Tripoli, Liban, 20 mai 2007. Source: L'Orient-le-Jour)

------------------------------------

Ça y est! La violence meurtrière qui reprend de plus belle au Liban. Journée marathon que fut ce dimanche 20 mai 2007. Journée et soirée sanguinaires... Et dire que l'on s'attendait à un début d'été plus ou moins calme, hormis les tensions entre le gouvernement et l'opposition qui se poursuivent. 40 tués dont 23 soldats et 8 civils, ainsi que 30 blessés au Liban-Nord (Tripoli). 1 femme tuée et 12 blessés dans l'explosion nocture à Mar Mitr (Achrafieh), quartier de la banlieue est de Beyrouth réputé pour ses cafés, cinéma et son fameux mall ABC. J'avais d'ailleurs planifié y aller aujourd'hui lundi avec une amie pour faire nos courses.

La capitale du Nord-Liban, Tripoli, constitua un champ de bataille hier dimanche entre d'une part l'armée libanaise et les commandos des Forces de Sécurité Interne et d'autre part le groupuscule terroriste Fateh el-Islam, manipulé selon le gouvernement Libanais par les services syriens, mais selon d'autres sources politiques, leur raison d'être et leur financement reste inconnue, ou du moins, floue. Ce groupuscule constitué d'individus armés de diverses nationalités, avait menacé d'ouvrir les "portes de l'enfer" dans l'ensemble du pays. En effet, dans un communiqué parvenu par fax à l’agence internationale Reuters, Fateh el-Islam menaça de brûler le Liban, si l’armée poursuit ses « provocations » contre ses militants. Reuters précise qu’elle n’a pas pu vérifier immédiatement l’authenticité du communiqué qui stipule ce qui suit : « Nous mettons en garde l’armée libanaise contre les conséquences de leurs actions provocatrices contre nos moujahidine. Ceux-ci ouvriront les portes de l’enfer. Du feu et des volcans s’abattront sur l’armée et l’ensemble du Liban. »Fateh el-Islam estime en outre que « les forces régulières ont lancé une attaque injustifiée contre nos combattants ».
Tous les leaders du pays - tant musulmans que chrétiens - ont condamné les actes terroristes de ce groupe lequel s'est retranché dans le camp des réfugiés palestiniens de Nahr el-Bared. A suivre...

Aussi, une forte explosion dûe à une charge de 15 à 20 Kg de TNT secouait Achrafieh peu avant minuit, en face de l'église Mar Mitr, à quelques mètres de l'entrée du parking du mall ABC. Les dégâts causés par l'explosion furent énormes dans un périmètre de plus de 50 mètres. Celle-ci a fait un tué, une femme de 63 ans, et une douzaine de blessés.
Aujourd'hui lundi, les écoles et les universités au Liban-Nord sont fermées. Les combats se poursuivent entre l'armée Libanaise et Fateh el-Islam. Pour notre part, nous préférons ne pas trop nous déplacer, prenant nos précautions comme à l'accoutumée. Toutefois, nous sommes obligés de poursuivre notre train-train quotidien: travailler, rencontrer la famille et les amis-es, faire les courses, etc. La volonté de vivre est encore plus puissante que le cycle infernal qui s'abat sur notre pays, sur la Palestine, sur l'Irak, et sur bien d'autres pays et peuples à travers le monde. Si nous cessons de vivre et ne pensons qu'à survivre, nous ferions partie des morts-vivants, ces zombies qui traînent leurs corps disloqués, sans âme, sans rêves, sans émotions...

Encore une fois chers lecteurs et lectrices, amis-es au Liban, au Québec et à travers le monde, il faudra relever le défi de la vie, de la paix et de la convivialité dans une région meurtrie suite à des décennies de guerre. Hier encore, mon mari Nicolas et moi nous nous demandions pourquoi nous étions nés dans une période aussi sanglante du Proche-Orient et si nous allions passer nos vies dans l'inconnu, espérant vainement en un meilleur lendemain, dénué de toute violence, horreur, massacre et souffrance?
Encore une fois, nous présentons nos condoléances aux familles de toutes les victimes de la folie meurtrière des êtres humains et nous espérons que nos fameux gouvernements puissent faire face à cette situation chaotique avec fermeté et sans ingérences étrangères.
-----------------------------------------------------------
22 troops, 19 Fatah al-Islam fighters dead
By Rym Ghazal
Daily Star staff
Monday, May 21, 2007

NAHR AL-BARED, NORTH LEBANON: At least 41 people were killed Sunday in a fierce battle here and in the streets of nearby Tripoli between the Lebanese Army and members of an extreme Islamist group, in the deadliest clashes involving the army since the Civil War. "We are being heavily shelled and many houses have already been destroyed," Ashraf Abu Khurj, a Palestinian resident of the Nahr al-Bared refugee camp, told The Daily Star over the telephone on Sunday afternoon.
Army tanks shelled the camp throughout the day after militants from Fatah al-Islam took control of army posts at the camp's entrance. The camp's electricity, phone lines and water were cut off. Army sources said the shelling was targeting Fatah al-Islam's headquarters inside the camp.
"There are bodies on the streets," Khurj and other camp residents said by phone.
As fighting continued late Sunday, an army source told The Daily Star that "so far, 22 soldiers have been confirmed dead," adding that a minimum of 17 militants had also been slain. AFP said at least two civilians had also perished in the crossfire.
At an emergency meeting Sunday night, Cabinet ministers decided to put off ordering the army to enter the camp pending a discussion on Monday.
The fighting broke out in the early morning after security forces raided a suspected Fatah al-Islam safehouse in Tripoli. Security sources said that troop were in pursuit of suspects in a Saturday bank robbery in Amioun in the Koura area in which several armed men made off with over $100,000.
Security forces raided several buildings in the Zahreyeh, Tel and Meateen areas of Tripoli, where the suspected robbers were thought to be in hiding.
"We traced the [bank robbers] to an apartment in Tripoli, which turned out to be an office for Fatah al-Islam," Interior Security Forces chief Ashraf Rifi said.
He said that after a decision was made to storm the apartment, armed men emerged to confront security forces in several neighborhoods of Tripoli.
"The security forces have for two weeks been monitoring armed groups that have been infiltrating some neighborhoods in Tripoli in an attempt to control the city," Rifi said.
Fatah al-Islam spokesman Abu Salim spoke with The Daily Star over the phone as the fighting raged Sunday.
"We will continue to defend ourselves and our honor until the end," he said, setting his group's death toll at five.
He said his group had taken control of four army positions "in reaction" to the early raid.
Medical and other security sources reported that between 11 and 19 militants and an unknown number of civilians had been killed. Medical sources inside the camp said there 17 civilians had been wounded there - seven critically - including women and children.
Witnesses said militants seized army positions at the entrance to the camp, capturing two armored personnel carriers. Gunmen also opened fire on roads leading to Tripoli and ambushed a military unit, killing two soldiers, security officials said.
Unconfirmed reports circulated that a number of army soldiers were kidnapped by the militants during the clash, with their whereabouts still unknown as The Daily Star went to press.
Columns of smoke and the sound of shelling and gunfire reverberated throughout Tripoli as the army assailed several buildings in the city with rocket-propelled grenades and tankfire and pounded away at the refugee camp, approximately 15 kilometers north of the city.
Fatah al-Islam has been linked by the Lebanese government to deadly bus bombings in Ain Alaq on February 13. It has denied any role in those attacks.
Hundreds of area residents took to the streets, chanting "God be with you, Lebanese Army" and cheering as tanks released a steady barrage of shells on the camp.
Some residents said they were willing to fight along with the army. "We have arms, and we will use them to fight alongside with the army whenever our leader tell us to do so," said Ali Dahban, 45, referring to Future Movement leader MP Saad Hariri.
Mouhamra is known as a bastion of heavy Future Movement support in the area.
A constant stream of troops and heavy equipment could be seen heading to North Lebanon on Sunday afternoon. Extra army checkpoints were set up along the main roads into Tripoli and Nahr al-Bared.
The International Committee of the Red Cross expressed concern for the welfare of the 40,000 inhabitants of the camp. ICRC spokeswoman Virginia de la Guardia called on all sides to allow Red Crescent ambulances access to the camp.
Fatah al-Islam accused the government of trying to pave the way for an offensive against the Palestinian camps in Lebanon, which house more than half of the country's approximately 280,000 refugees.
Fatah al-Islam, said to be an offshoot of the Syrian-based group Fatah al-Intifada, is headed by Shaker Abssi, who was born in Jericho in 1955 and is said to be linked to the former leader of Al-Qaeda in Iraq, Abu Musab al-Zarqawi.
Zarqawi was killed in a US air strike in 2006.
Abssi, who was jailed for three years by Syria in 2003 and is also wanted by Jordan on suspicion of involvement in the 2002 killing of a US diplomat, is now based in Nahr al-Bared.
Deaths in the clashes appeared to be on pace to easily surpass those that took place in January 2000 when dozens of people were killed in fighting between the army and Sunni militants in the Northern region of Dinnieh. Fewer soldiers were killed in that incident.
Shortly after the fighting broke out, Syria announced that it had closed its border crossings opposite North Lebanon.
The Interior Ministry took the decision in order to "preserve the security of Lebanese and Syrian citizens," the official Syrian Arab News Agency said.
Fatah al-Islam is known to have Lebanese, Syrian and Palestinian members in its ranks. - With agencies
----------------------------------------------------------



L'armée libanaise à Tripoli, 20 mai 2007
(Source: www.tayyar.org)

Déploiement de l'armée Libanaise,
Tripoli, 20 mai 2007.





L'explosion nocture à Verdun (Beyrouth Ouest)
Lundi 21 mai 2007

Lors d'une cérémonie d'enterrement d'un soldat Libanais
(Source: www.tayyar.org)


REMARQUE: CONSULTER LA SECTION DES COMMENTAIRES POUR TOUT NOUVEAU CONCERNANT LA SITUATION AU LIBAN!

109 comments:

Anonymous said...

C'est affreux ce qui se passe. On ne veut vraiment pas que le Liban soit irakisé!

G.

Walid said...

Il ne nous manquait plus que des groupuscules terroristes à la Qaïda! Comme si nous n'avons pas assez de problèmes...
Je pense à toutes ces pauvres victimes civiles et militaires, et à leurs familles.
Chaque famille au Liban est victime. Chacune a perdu et perd encore des proches, des êtres chers. Chacune souffre. Et nos leaders se contentent de faire des discours, sans action sur le terrain. Le 'Nouveau Proche-Orient' dessiné par les États-Unis n'est qu'une marée de feu, de sang et de mort. Et tout cela pour du pétrole et un contrôle stratégique de la région.

Anonymous said...

Dans l'Associated Press, on lie Fateh el-Islam al-Qaeda :

The tiny Fatah Islam is an offshoot of the pro-Syrian Fatah Uprising, which broke from the mainstream Palestinian Fatah movement in the early 1980s and has headquarters in Syria.

The group is allegedly led by Shaker Youssef al-Absi, a Palestinian living in Syria who was sentenced to death in absentia in July 2004 by a Jordanian military court. Al-Absi was found guilty of conspiring to terrorism in a plot that led to the assassination in Jordan of U.S. diplomat Laurence Foley. Former al-Qaeda in Iraq leader Abu Musab al-Zarqawi was accused of masterminding the killing.

Some Lebanese security officials now consider Fatah Islam a radical Sunni Muslim group with ties to al Qaeda, or at least al Qaeda-style militancy and doctrine. But some anti-Syrian government officials say they are a front for Syrian military intelligence aimed at destabilizing Lebanon.

Syria, which has been fighting its own Sunni militancy, said it had temporarily closed two border crossings with northern Lebanon because of safety concerns over the clashes.

L.

Anonymous said...

N'oublions pas aussi le fameux article de Seymour Hersh "The redirection" qui démontre des liens évidents entre le gouvernement libanais actuel de Fouad Siniora et des groupes sunnites radicaux.

In a recent article, “The Redirection,” Seymour Hersh pointed out that the Lebanese government led by Fouad Saniora is supporting the rise of Sunni fundamentalist movements in attempt to balance against the spread of Shiite radicalism represented by Hezbollah.
According to analysts, this comes at the wake of an increased concern by the United States and other major powers leading the Global War on Terror of the spread of a so-called Shiite Crescent from Iran, through Iraq and Syria and reaching the Mediterranean coast in Lebanon.

The Saniora government has denied such allegations and continues to receive the strong backing of the Bush Administration and other Western powers. At the time, no evidence was unveiled to implicate the Lebanese government in this ploy, and its support of Sunni fundamentalist continues to be mere speculations.

However, the Lebanese government’s overt support to other absolutist Sunni movements, like Hizb ut-Tahrir, is a clear indicator of this government’s tendency to favor or work with such movements.

Eh bien, ça semble très louche cette affaire!
Et ça ne sent pas bon du tout!
Financer et supporter des groupes sunnites radicaux pour faire face aux forces chiites! C'est clair que ça sent le Bush et compagnie!

L.

Faysal A. Bentahar said...

Pamela,

merci, encore une fois, pour ton courage, pour ton rappel à la vie.

On est là, à tes cotés; et on va rester, naturellement!

Pamela Chrabieh Badine said...

Merci Faysal!
De tout coeur...

Pamela Chrabieh Badine said...

Lundi 21 mai 2007. Il est presque 5h pm heure de Beyrouth. Les combats ont repris entre l'armée Libanaise et Fateh el-Islam au Nord du Liban suite à une courte trêve durant la journée.

Pamela Chrabieh Badine said...

Le problème maintenant est que l'armée libanaise bombarde le camp de réfugiés palestiniens de Nahr al-bared à Tripoli dans lequel se sont retranchés les militants de Fateh el-Islam. Il y a des tués et des blessés civils palestiniens et les réfugiés appellent à l'aide. Un autre problème est que les militants de Fateh el-Islam ne permettent pas à ces civils de quitter le camp (ils les prennent en otage) et tirent sur la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge qui tentent de secourir les blessés. La situation est très critique.

Raya said...

Pamela, nous espérons tous que cette violence ne soit pas généralisée à d'autres camps de réfugiés palestiniens au Liban et dans d'autres régions du Liban que Tripoli, à l'instar de l'attentat à la bombe hier à Achrafieh. Courage!

AndrosMeister said...

Pamela,

Les acteurs ne sont pas toujours les mêmes, mais les résultats, oui: des morts, des blessés, des blessés, des morts... Tout ça ? Bien inutilement.

Au fait, y a t-il déjà eu une mort utile en ce monde ?

J'en doute fortement.

Bonne chance,

André.

Pamela Chrabieh Badine said...

Il est presque minuit (lundi 21 mai 2007). Une forte explosion dans le quartier Verdun à Beyrouth eut lieu depuis peu - un quartier résidentiel et commercial. Selon les premières nouvelles, il y aurait des victimes et les dégâts matériels sont énormes. Nous étions sortis chez des amis mais nous nous vite empressés de retourner à la maison. A suivre...

Chadi R. said...

On peut lire dans l'AFP du 21 mai que l'ONU met en garde contre un «effondrement total» au Liban. Et le bilan provisoire des morts s'élève jusqu'à maintenant à plus de 70.
La situation est très très très inquiétante. Du jamais vu des explosions (attentats à la bombe) deux jours de suite. Et on craint encore pire.

Anonymous said...

Pamela courage à toi et tes proches! Et à tous les Libanais!

R. ( de Montréal)

Pamela Chrabieh Badine said...

Mardi 22 mai 2007, 9h15 du matin heure de Beyrouth. Les affrontements se poursuivent entre l'armée Libanaise et Fateh el-Islam au nord du Liban. Et nous venons de savoir qu'une tentative d'attentat à la bombe fut avortée depuis peu à Mansourieh, la région dans laquelle nous vivons Nicolas et moi. Belle journée en perspective!

AndrosMeister said...

Bonjour Pamela et Nicolas,

Je vous mentirais si je vous disais que je ne suis pas inquiet pour vous… j’écoute constamment les nouvelles et ça ne semble pas parti pour vouloir se régler dans les jours qui suivent. Je trouve que vous avez beaucoup de force et courage en continuant à vivre dans ce pays où les bombes et les attaques sournoises semblent désormais être votre lot quotidien.

Si vous saviez combien je suis peiné pour vous deux, vos familles, vos amis… J’essaye d’imaginer un instant ce que vous pouvez vivre, mais j’arrête très vite l'élan de mon imaginaire, car je sais que ce que vous vivez est bien pire que ce dont je peux penser et ce, à tous points de vue.

Bon courage ! Et même si je sais que c’est bien peu, dites-vous que nous sommes plusieurs à être de tout cœur avec vous.

Bon courage et soyez prudents.

Amitiés,

André.

Pamela Chrabieh Badine said...

Merci André pour ces belles pensées et paroles d'encouragement. Nous tenons bon et faisons attention, dans la mesure du possible.
Amitiés aussi et salutations à ta famille!

ps: il est presque 2h pm heure de Beyrouth et les combats se poursuivent au nord du Liban. Il est très difficile de pourvoir les réfugiés palestiniens dans le camp de Nahr el-Bared de médicaments, eau et nourriture vu la rafale des bombes qui pleut de part et d'autre. Je pense à tous ces pauvres civils qui se font prendre dans les feux du combat. Je pense aussi à notre situation à tous voilà plus de trente ans... Une guerre continue...!

AndrosMeister said...

Pamela,

Tout ça dépasse l’entendement…

André

Mariane et famille (Ville Saint-Laurent, Montréal) said...

Salut Pamela. Les nouvelles sont affreuses. A croire que le Liban est frappé d'une malédiction. C'est toujours la quête de survie, l'horreur et la peur. Je ne sais pas comment vous faites dans ces circonstances. Est-ce une question d'habitude vu que vous êtes nés et vous avez grandi durant la guerre et que toute votre vie à ce jour est empreinte par la guerre? Je ne le crois pas. On ne peut pas s'habituer à l'horreur. Courage!

Marcel M. (Montréal) said...

Pamela,
Souvenez-vous en ces moments difficiles que VOUS influencez positivement dans l'amour et l'harmonie des milliers de personnes chez vous et de par le monde.

Pamela Chrabieh Badine said...

Mercredi 23 mai 2007, presque 10h du matin heure de Beyrouth. Une trêve humanitaire fut déclarée et plus ou moins appliquée depuis hier soir. Beaucoup de réfugiés du camp de Nahr el-Bared furent évacués et continuent de l'être.
On ne sait pas à quel moment les combats peuvent reprendre, mais au moins, une grande partie des civils aurait été relocalisée et secourue.
Je reste encore à la maison aujourd'hui. Nul déplacement en vue. Et je vous tiens au courant de tout nouveau.

AndrosMeister said...

Pamela,

Tu es courageuse et très généreuse de nous tenir constamment au courant des évènements, comme tu le fais depuis maintenant presque'un an déjà...

Je suis persuadé que plusieurs joignent leurs voix à la mienne pour t'en remercier beaucoup.

Sois prudente,

André.

Pamela Chrabieh Badine said...

Merci André!
Encore une belle soirée en perspective...
Nous sommes le mercredi 23 mai et il est 9h15 du soir heure de Beyrouth. Nous venons d'entendre Nicolas et moi le son grave d'une explosion. Selon les premières nouvelles, un attentat à la bombe dans le marché central d'Aley, au Mont-Liban (dans la région druze).
Par ailleurs, les combats entre l'armée Libanaise et Fateh el-Islam viennent de reprendre au camp de Nahr el-Bared au Nord du Liban, après plus de 24h de trêve humanitaire.

Rami said...

Aie! Et moi qui espérait une solution rapide à tout ce chaos. On dirait que ça se complique de plus en plus et que ça devienne de plus en plus dangereux. Aucun endroit n'est à l'abri de ces attentats. Je préfère encore les bombes, au moins on sait qui nous bombarde et dans quel endroit. Mais les attentats, c'est pile ou face!

Anonymous said...

Bilan des attentats à ce jour depuis dimanche soir:
- un dans une région à majorité chrétienne
- un dans une région à majorité musulmane, tant chiite que sunnite
- un dans une région à majorité druze
Non mais! Ce sont toutes les confessions qui sont visées, tous les groupes Libanais, tout le Liban!

W.

Anonymous said...

J'entends les sirènes des ambulances. Il y en a beaucoup. Et pourtant je ne me trouve pas proche d'Aley. On dirait que cette explosion est énorme!

W.

Pamela Chrabieh Badine said...

Je crains que tu n'aies raison W. car nous-mêmes étant loin nous avons entendu le son de l'explosion. Il paraît qu'il fut entendu dans tout Beyrouth et ses environs. A suivre...

Pamela Chrabieh Badine said...

Selon les dernières nouvelles: il y a 3 blessés (heureusement pas de morts), mais beaucoup de dégâts matériels. Il paraît aussi qu'une deuxième bombe fut trouvée dans le même endroit et fut immédiatement désamorcée. Si cette dernière avait explosé juste après la première, il y aurait eu un massacre vu le nombre énorme d'individus qui ont accouru au centre d'Aley...

Pamela Chrabieh Badine said...

Jeudi 24 mai 2007. Il est presque 8h du matin heure de Beyrouth. Finalement, ce sont 16 blessés suite à l'explosion d'Aley.
Entretemps, l'armée Libanaise a lancé un ultimatum à Fateh el-Islam, soit la reddition, soit l'option militaire. Le camp de Nahr el-Bared continue d'être vidé de la plus grande partie de ses civils qui fuient à pied ou en voiture pour se réfugier dans le camp voisin de Beddaoui, où des écoles et des mosquées ont été mises à leur disposition, ainsi que dans les régions environnantes. Profitant de la trêve, plus de 10 000 parmi les 30 000 réfugiés palestiniens de Nahr el-Bared ont quitté le camp après avoir passé trois jours entre les feux de Fateh el-Islam et de l’armée libanaise. "Ils laissent éclater leur colère contre Fateh el-Islam, les leaders palestiniens, l’armée et le gouvernement libanais, ainsi que tous les pays arabes. Nés dans des pays d’accueil, ballottés entre des camps, n’ayant que des cartes de réfugiés pour tout papier d’identité, pauvres parmi les pauvres mais tentant de vivre dignement malgré tout, les civils palestiniens ont appris avec le temps et après leurs amères expériences, accumulées depuis 1948, à ne plus s’en remettre qu’à Dieu" (OJ, 24 mai 2007).

AndrosMeister said...

Pamela,

Je plains tous ces pauvres gens que l’on ballotte moins bien que la plus vulgaire des marchandises et j’ai hâte, très hâte que les responsables de ces gâchis humanitaires payent. Ça ne peut plus durer…ça n’aurait jamais dû avoir lieu ni au Liban, ni ailleurs dans le monde.

Bonne journée, malgré tout !

André.

Pamela Chrabieh Badine said...

Bonjour à tous et toutes. Samedi 25 mai 2007, 11h a.m. heure de Beyrouth. La situation au Liban est toute aussi critique que lors des jours précédents. Aucune solution en vue pour le moment, et l'on craint le prochain attentat à la bombe.
Je vous suggère la lecture de l'article suivant: "Seymour Hersh: U.S. Indirectly Backed Islamist Militants Fighting Lebanese Army", May 26, 2007, Democracy Now!
Il y dénonce le lien direct entre Fateh el-Islam (ainsi que d'autres groupes extrémistes) avec le gouvernement Libanais et les USA, et ce pour contrer l'influence croissante des Chiites dans la région moyen-orientale.

"Both Saudi money and American money, not directly, but indirectly, was fed into these groups".

"the American government keeps on putting out this story that Syria is behind the Fatah group, which is just beyond belief. There’s no way -- it may be possible, but the chances of it are very slight, simply because Syria is a very big supporter, obviously, of Nasrallah, and Bashar al-Assad has told me that he’s in awe of Nasrallah, that he worships at his feet and has great respect for him. The idea that the Syrians would be sponsoring Sunni jihadist groups whose sole mission are to kill the apostates -- that is, anybody who doesn’t support their view, the Wahhabi or Salafist view of Sunni religion -- that includes the Shia -- anybody who doesn’t believe -- support these guys’ religions are apostates and are killable, that’s basically one of the crazy aspects of all this, and it’s just inconceivable. Nothing can be ruled out, but that doesn’t make much case, and I noticed that in the papers today there’s fewer and fewer references to this. The newspapers in America are beginning to wise up, that this can’t be -- this isn’t very logical".

Marie said...

A propos d'apostats, avez-vous entendu l'appel d'un groupe se disant proche d'al-Qaida annoncer hier à la télé vouloir massacrer tous les apostats au Liban dont les Chrétiens et les Chiites?
Uff...

Marchello said...

@Marie, l'apostat est le fait d'abandonner sa foi dans une confession religieuse, particulièrement sa foi chrétienne.

Pourquoi voudrait-on massacrer les apostats?

Tu veux probablement parler de ceux que les islamistes considèrent comme des infidèles.

Nahwa al-Muwatiniya said...

Dear Friends and supporters,
After all what’s happening we can’t just watch homes attacked, children suffer, people killed and don’t do anything, our action and support is needed. As you are aware the humanitarian situation in Nahr el Bared refugee camp is under a tight siege and destruction, no food supplies, no water, no medical supplies or humanitarian assistance. And it’s getting worse every day.
Nahwa al Muwatiniya is supporting a grassroots group of AUB students and professors who are raising money to bring medical aids and food supplies to more than 7000 families that are fleeing from the Nahr el Bared refugee camp and seeking shelter in al Badawi Camp. Therefore we are collecting funds from individuals and organizations, local and international, to get food, medications and urgent necessities. We welcome all kind of support, both through actual assistance or financial assistance. For more information, please contact Marcy Newman at 70 977 812 or us at the numbers below.
We are all part of what is happening, so let’s act quickly.
Na-aM Team
PS: if you wish to donate please either contact Marcy Newman or find below the acount information for Na-aM and send us an email to designate it for humanitarian assistance.
Name of the account: Nahwa al Muwatiniya

Account Nbr: 0003-138424-102

Bank Name: First National Bank S.A.L , Hazmieh branch

Hazmieh, Mar Roukoz Strt.,International Key Bldg, Ground Flr

Swift Code: FINKLBBE

Na-aM's Office: 01-354466, o3-562478
After Office Hours: 03 760 891/ 03 738 457

Tadamon! Montreal said...

The Sound of Solidarity
Tadamon! Annual Fundraising Concert

::::::::::::::::::::::
SUNDAY, MAY 27th, 8pm
LA SALA ROSSA
4848 St-Laurent
Entrance: $5-15
::::::::::::::::::::::

Join Tadamon! for an annual funding raising concert to support our ongoing organizing efforts to build solidarity with movements for social & economic justice between Montreal, Lebanon & the Middle East.
---> Including Performances from:

HASSAN el-HADI BAND: Moroccan rhythms and North African musical traditions.
LA BANDA DE GAZA: Revolutionary Latin-American music ensemble.
IAN FERRIER: Montreal spoken-word poet
GADJI-GADJO: Klezmer and Tzigane musicians of Quebec.
MC PREACH ANKOBIA: Montreal based MC
NARCYCIST: Iraqi MC formally of the hip-hop group Euphrates.
NORMAN NAWROCKI & STEFAN CHRISTOFF: A piano & violin duo.

Information: tadamon[at]resist.ca / 514 664 1036 / http://tadamon.resist.ca

Tadamon! Montreal said...

BOYCOTTONS CHAPTERS/INDIGO! METTONS FIN A L.APARTHEID ISRAELIEN !

Dans le cadre de la campagne internationale de Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël et de la semaine d'action contre l'occupation et l'apartheid israéliens

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=
SAMEDI, le 2 Juin, 13h-15h
Librairie Indigo, Centre ville de Montréal
Ste Catherine (coin McGill College)
Métro Peel
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Début juin, les Palestiniens commémorent les 40 ans d.occupation militaire illégale de la Cisjordanie, de Gaza et du Golan syrien et les 59 ans de la Nakba palestinienne (.catastrophe. en arabe). 1948 a vu la création de l'Etat d'Israël par le déplacement de plus de 750 000 Palestiniens autochtones et la mise en place d'un Etat colonial exclusif dans la Palestine historique.

Des groupes travaillant en solidarité avec le peuple palestinien - qui subit l'apartheid, l'occupation et l'exil - ont répondu à l'appel du Comité de coordination active de la campagne palestinienne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël en lançant des actions globales de commémoration.

Au Canada, une campagne de boycott des librairies Chapters/Indigo a été lancée en opposition au soutien financier apporté par Heather Reisman et Gerry Schwartz, les actionnaires majoritaires de la compagnie, à l'apartheid israélien. Reisman et Schwartz ont créé une fondation nommée HESEG, fondation pour les soldats solitaires, un programme d'appui financier destiné aux anciens soldats solitaires. de l'armée israélienne. Ces fonds de soutien profitent à des non-israéliens qui souhaitent se battre dans l'armée israélienne, participant ainsi à l'apartheid et à l'occupation. D'importantes organisations de défense des droits humains ont accusé l'armée israélienne de crimes de guerre en Cisjordanie, dans la bande de Gaza et au Liban. La fondation HESEG donne jusqu'à 3 millions de dollars par an pour soutenir des mercenaires (soldats non-israéliens) combattant dans l'armée israélienne.

Des piquetage devant Chapters/Indigo en opposition à l'apartheid israélien ont lieu régulièrement à Toronto, Montréal, Vancouver, Victoria et Halifax.

Une semaine nationale d'action a été lancée pour dénoncer les 40 ans d'occupation israélienne et les 59 ans d'apartheid israélien : Rejoignez-nous samedi le 2 juin à 13h, pour un rassemblement en face de la librairie Indigo dans le centre ville de Montréal.

Nous exigeons des actionnaires majoritaires de Chapters/Indigo qu'ils rompent publiquement leurs liens avec l'apartheid israélien !

* Pour plus d'information sur l'action du 2 juin :
514 664 1036 / http://tadamon.resist.ca / tadamon[at]resist.ca

Anonymous said...

En tous cas, espérons une issue pacifique à tout ce grabuge.

G.

Leila said...

Nous avons tous peur de se déplacer normalement. Nous ne savons pas quand et dans quel endroit une bombe pourrait exploser. Nos plans se sont arrêtés et nous n'osons plus rêver. C'est fou comme l'incertitude peut paralyser.

Anonymous said...

Une branche d’el-Qaëda promet des « mers de sang » aux chrétiens du Liban (OJ, 27 mai 2007):
Une organisation se réclamant d’el-Qaëda a menacé de riposter contre les chrétiens du Liban avec force attentats à la bombe si l’armée libanaise poursuit ses attaques contre les islamistes du Fateh el-Islam, retranchés dans le camp de Nahr el-Bared.
« Nous vous mettons en garde pour la dernière fois, après quoi il n’y aura rien d’autre entre nous que des mers de sang », a affirmé un homme se présentant comme le chef militaire de cette organisation dans un enregistrement diffusé sur Internet. « Ce que nous voulons, c’est que vous ordonniez au commandant en chef de l’armée, un chrétien, de retirer ses hommes de tous les camps palestiniens en général et de Nahr el-Bared en particulier », a-t-il ajouté à l’adresse du patriarche maronite, Mgr Nasrallah Sfeir. « Si vous n’arrêtez pas, nous arracherons votre cœur avec des bombes. Aucun croisé ne sera en sécurité au Liban à compter d’aujourd’hui. Comme vous frappez, vous serez frappés », a déclaré cet homme coiffé d’un keffieh et la poitrine bardée de chargeurs de fusil. Il a qualifié l’intervention de l’armée de « croisade brutale sous couvert de combattre le terrorisme », précisant que la campagne d’el-Qaëda prendra pour cible les intérêts économiques, « à commencer par le secteur du tourisme, et utilisera d’autres moyens censés pourrir votre vie ! »
Toujours à l’adresse de Mgr Sfeir, il a également dit : « Tenez vos chiens éloignés de nos congénères et retenez le feu de vos canons, sinon… Nous riposterons à chaque tir de votre part ; nous nous réjouissons à l’idée d’en découdre, et ne vous méprenez pas sur le soutien que vous ont apporté les apostats arabes », a-t-il conclu.

G.

Anonymous said...

Très éclairant cet article G.
En tous cas, ce groupe issu d'el-Qaeda se méprend affreusement sur l'histoire des chrétiens Libanais lesquels ne sont nullement les descendants des croisés. Les chrétiens sont des Libanais qui se trouvent au Liban depuis le début du Christianisme, et ce bien évidemment avant l'implantation de l'Islam plusieurs siècles plus tard.
On voit bien que ces menaces servent à semer la discorde. Mais espérons qu'elles ne seront pas exécutées.

L.

Anonymous said...

Ah oui! et qui donne les ordres ces temps-ci à l'armée Libanaise à part le gouvernement Libanais présidé par un musulman sunnite et aidé par les États-Unis?
Je me demande quelle logique ces groupes suivent...
Non mais!

L.

Rami said...

Je rappelle à tous ceux qui sont intéressés par le Liban que celui-ci passe par une crise économique affreuse. Il faudrait une trêve à tous les niveaux pour que le secteur économique puisse être relancé, du moins pour l'été. Mais ni nos politiciens sont prêts à le faire, ni les puissances régionales, ni les États-Unis. En matière d'intérêts et de pouvoir, il n'y a pas de répit, même si cela se fait aux dépens de peuples entiers.

Pamela Chrabieh Badine said...

La situation est toujours critique. On est le mardi 29 mai 2007. Quel gâchis! Crise politique, crise économique, crise sociale, violence, attentats à la bombe, la propagande médiatique, etc. Et nos déplacements se font très rares, à peine pour le travail et la nourriture.
Comment en sortir? Seule une paix locale et régionale...
Mais ce ne sont surtout pas nos leaders actuels qui l'implanteront, ni les puissances régionales, ni les États-Unis. Tous ont intérêt à ce que la crise multiforme et la culture de la guerre soient de rigueur.

Faysal A. Bentahar said...
This comment has been removed by the author.
Faysal A. Bentahar said...

Vraiement,

quelle solitude celle du citoyen qui veut la paix et se veut en paix, quelle solitude celle de l'être qui est encore capable de faire face à son ego, à son orgueil, de sorte à se mettre d'accord avec les autres voix pour mener un dialogue, partagé, multiforme, constructif.

Face à cela, les hommes de nos jours, si délicats dans leur ego, ne sont capables que de faire communion autour du bruit, de la haine, de la mort.

Vraiement, l'être humain reste un adolescent complexé incapable de franchir la ligne qui le sépare de la maturité, de la sagesse, du sacrifice, de l'ouverture à l'autre, pour l'autre.

En voyant tout ce qui se passe actuellement, on comprend mieux la singularite de ton travail, Pamela, la singularité d'une démarche qui se veut lumière parmi les ombres, rappel à la vie. Je sais que ce n'est pas facile, mais c'est d'un courage, d'une lucidité, d'une justesse (ces adjectifs s'incrivent dans notre rapport à la vie) que même si, à des momments, ils peuvent paraîtres illusoires, vains, absurdes, ils restent le seul langage qui puisse survivre au temps, le seul langage qui peut donner naissance à la vie, accueillir le futur sans crainte ni peur. Voilà le vrai chemin, le seul, l'unique.

Que la lumière de la lampe puisse s'allumer, même si aucun homme ne la voit. Dieu la verra (Borges)

Courage!

Caroline à Londres said...

J'ai écouté ton excellente entrevue. Merci de l'avoir donnée. Et merci de continuer à tenir ce blogue. J'aimerais tant que tu n'aies plus de raison de le mettre à jour. Ce que subit ton pays est révoltant. Dans le fond, la communauté internationale ne se lève pratiquement jamais pour résoudre des injustices. Elle se plaît à les entretenir, même, avec les USA en tête, semble-t-il... Enfin, je ne peux pas faire de procès ici, mais je m'aperçois que le conflit est encore plus profond que je le croyais. Tiens bon, Pamela.

philippe martin said...

Bonjour Pamela
On pense bien à toi ici à Montréal. Soit prudente.

Folliculaire said...

Merci de nous informer de la situation. Je suis de tout coeur avec vous...

Pamela Chrabieh Badine said...

Merci Caroline, André, Philippe, 'Folliculaire' et tous les lecteurs et lectrices de mon blog!
Nous tenons bon.

Pamela Chrabieh Badine said...

Et merci Faysal de tout coeur pour ces belles paroles...

Pamela Chrabieh Badine said...

Jeudi 31 mai 2007: le Conseil de Sécurité de l'ONU a voté la résolution 1757 stipulant l'implantation d'un tribunal international pour juger les assassins de l'ex-premier ministre Rakif Hariri. 5 des membres du Conseil se sont abstenus de voter (La Chine, la Russie, l'Indonésie, le Qatar, l'Afrique du Sud) car cette résolution contribuerait à la crise politique et sécuritaire interne au Liban, vu qu'une bonne partie de la population Libanaise n'est pas d'accord sur les modalités d'un tel tribunal - surtout celles qui touchent la souveraineté du Liban ainsi que la politisation du tribunal - et que la question du tribunal ne fut ni adoptée par le Parlement Libanais ni par le Président de la République.
Entretemps, les combats entre l'armée Libanaise et Fateh el-Islam se poursuivent au Nord du Liban, en même temps que les tentatives diplomatiques. Et hier soir, une petite bombe fut larguée dans un des quartiers de Beyrouth (Galerie Semaan, près de l'église St-Michel), causant quelques dégâts matériels.
Disons-le en bref: la crise se poursuit et s'intensifie.
En espérant encore une issue pacifique à court terme!

André Tremblay. said...

Pamela,

Cette situation que vous vivez tous, au Liban, me révolte au plus haut point. Je ne peux pas croire qu'il n'y ait pas de solution pour régler ces conflits qui naissent de partout et de nulle part à la fois. Vous êtes courageux d'y rester et de garder le moral malgré tout.

Tu es courageuse, Pamela.

Mille mercis pour tout ce temps que tu donnes pour nous informer.

Fais attention à toi,

André.

Pamela Chrabieh Badine said...

Vendredi 1er juin 2007: les combats sont féroces aujourd'hui entre l'armée libanaise et Fateh el-Islam au nord du Liban. Les bombardements réciproques n'ont pas cessé depuis le matin. On dirait que c'est une nouvelle phase dans le conflit et on espère que celle-ci ne s'étire pas dans le temps. Malheureusement, le cycle de la violence ne se brise pas d'un jour à l'autre. Lutter pour la paix est à long terme.
Du courage? Du souffle? Il nous en faut à tous et continuellement...
Tel est le cas dans beaucoup de lieux conflictuels à travers le monde.

Anonymous said...

Hello Pamela. It's so sad what is happening to your beautiful country.
Wishing you and to all the Lebanese a peaceful summer, hopefully!

Sélim

Anonymous said...

Cela fait deux semaines que les combats ont commence et on dirait qu'ils ne vont pas se terminer de sitot. et les politiciens Libanais en grande majorite ne sont que des marionnettes que les puissances regionales et internationales font bouger selon leurs interets. que faire dans ce cas? quitter? pour aller ou? il faut lutter je sais mais comment? par des moyens pacifistes oui, mais ce n'est pas tout le peuple Libanais qui est pret a resister. au contraire, il y en a beaucoup qui suivent encore ces politiciens. tellement dommage...

R.

Marchello said...

Il est triste le commentaire de R. Triste parce qu'il est plein de sincérité.

Pamela Chrabieh Badine said...

Lundi 4 juin 2007: ça y est! encore un groupe qui se réclame être issu de Fateh el-Islam: Jound el-Cham, lequel se trouve dans le camp de réfugiés palestiniens Aïn el-Helwé au Sud du Liban. Celui-ci a lancé une attaque hier dimanche contre l'armée Libanaise. Les forces palestiniennes sur place sont toutefois intervenues pour mettre fin à l’incident. Pour combien de temps ? Il est difficile de le dire.
Entretemps, ceux du Nord se poursuivent.
Que vous dire chers amis, lecteurs et lectrices, autre que nous prions chaque jour pour le miracle de la paix! Et merci encore et encore pour vos messages d'encouragement.

Sahar Frangieh said...

Dear Friends,
As a kind reminder, Nahwa al Muwatiniya is organizing a Hiwar session tonight (Monday, June 4th) at 8:30 at Tonga club – hamra sourati strt. (Lebanon).During this session Alex Klaushofer, a British journalist, will be talking about her latest book “Paradise Divided: a spiritual adventure in Lebanon”, you can check the following http://www.paradisedivided.com/ also you can see some of her other work by going to www.bbc.co.uk or www.opendemocracy.net.
See you tonight!!

Sahar Frangieh
Nahwa al Muwatiniya
01-354466
03-738457

Pamela Chrabieh Badine said...

Lundi 4 juin 2007. Il est 8h30 du soir heure de Beyrouth. Nous venons d'entendre le son d'une explosion. Il paraît que c'est dans la région de Sidd al-Bawchriyyé (dans la zone dite industrielle). C'est à près de 10-15 minutes de chez nous.
A suivre...

Pamela Chrabieh Badine said...

Et des amis à mes parents habitent dans ce coin. Mais on ne peut contacter encore qui que ce soit, vu que le réseau de téléphone et de cellulaire est bloqué. C'est toujours le cas suite à une explosion. Mes parents et moi-même sommes inquiets.
Premières infos - Détails de l'explosion: près de l'église Sainte-Takla et de Burger King (et d'un centre commercial). La bombe était dans un bus blanc. Il paraît qu'il y a beaucoup de blessés et on ne sait pas encore s'il y a eu des morts.
A suivre...

Anonymous said...

Dans ce genre de situation, il n'y a que l'internet comme moyen de communication... Heureusement! Tiens bon Pamela!

G.

Pamela Chrabieh Badine said...

Bomb explodes in east Beirut, seven wounded
June 4, 2007
by REUTERS
A bomb exploded next to an empty bus in a Christian suburb in east Beirut on Monday, lightly wounding seven people, a military source said.
The bomb blast occurred near a commercial centre and church, the source said.
It was the fourth bomb in less than a month in and around the Lebanese capital. The other three bombs have killed one person and wounded dozens.

Pamela Chrabieh Badine said...

Finalement les amis de mes parents vont bien. Mais il y a eu 15 blessés suite à ce dernier attentat.

André Tremblay. said...

Pamela,

J'essaye de vous imaginer dans cet environnement de guerre... Ça doit être intenable ?

Encore bonne chance, je ne vous le souhaiterai jamais assez !

André.

Pamela Chrabieh Badine said...

Merci André. De la chance, il nous en faut et constamment.

Siham G. said...

C'est fou comment dans un si petit pays - qui ne constituerait qu'un quartier dans une ville en Chine ou en Inde -, il y a tellement de problèmes... Et vous avez tout à fait raison Pamela d'en parler en termes de 'cercle vicieux'. La paix me semble trop loin. Mais qu'est-ce que la paix? Et allons-nous l'atteindre un jour ou n'est qu'un idéal? Le monde entier n'est pas en paix tant qu'il existe des conflits et de la violence meurtrière dans plusieurs milieux.

Pamela Chrabieh Badine said...

Dans un article publié le 14/12/2004, Jean Michel Severino, directeur de l’Agence française de développement, évalue à un milliard le nombre d’êtres humains vivant dans les zones de conflit ; à cela s’ajoute la fuite des capitaux, les pertes commerciales, les conséquences sur les pays voisins, les trafics de drogue, le risque d’actions terrotistes… De ce fait, il juge que « le développement du monde ne peut plus être pensé sans un effort pour le pacifier » .

Anonymous said...

Une question qui est soulevée avec crainte ces temps-ci par les Libanais: à quand et dans quel endroit aura lieu le prochain attentat à la bombe?
Voici en résumé notre situation actuelle.

Raya (Beyrouth)

Pamela Chrabieh Badine said...

Jeudi 7 juin 2007. Il est 10h du soir heure de Beyrouth. Encore une mauvaise nouvelle: un attentat à la bombe a eu lieu depuis quelques instants dans la région industrielle de Zouk Mikael. Il paraît que l'explosion est énorme (a eu lieu dans un dépôt d'oxygène)et les incendies sont très forts. Pas de victimes recensées pour le moment, mais la situation de la région est très dangereuse. Ma belle-mère se trouvait à 10-15 minutes de l'endroit de l'attentat.

Pamela Chrabieh Badine said...

Bilan de l'attentat du jeudi soir: 1 tué et trois blessés. Heureusement que les incendies ont pu être maîtrisés.
Ce que l'on n'arrive pas à comprendre, c'est le fait que les régions à majorité chrétiennes sont le plus visées par les attentats...
Entretemps, les combats au nord se poursuivent entre l'armée Libanaise et Fateh el-Islam. C'est long... Et pas de solution politique en perspective, du moins à court terme.
Pour notre part, nous poursuivons nos travaux dans la mesure du possible, mais notre vie ces temps-ci se résume au boulot et à la maison, par crainte des attentats -croyez-moi, pires que les bombardements. Je ne sais pas combien de temps encore les Libanais vont pouvoir résister à toute cette violence. Beaucoup de personnes perdent leur boulot et tentent de fuir vers d'autres pays. Et la pauvreté est galopante.
En tous cas, je pense sincèrement que cela fait l'affaire de nos leaders puisqu'ils peuvent gérer le pays comme bon leur semble sans avoir de comptes à rendre, le peuple étant affairé à survivre...! Voilà à qui profite la guerre: à nos voisins syriens et israéliens, aux puissances régionales et internationales dont les États-Unis, et à la grande majorité de notre classe politique!

Faysal A. Bentahar said...

"...je pense sincèrement que cela fait l'affaire de nos leaders puisqu'ils peuvent gérer le pays comme bon leur semble sans avoir de comptes à rendre, le peuple étant affairé à survivre...!"

A te lire, Pamela, l'on ne peut que se sentir écoeuré par le piège qui a été posé aux citoyens des-dites "zones de conflit". Mais je me démande si cela ne correspond pas, de nos jours, à une démarche assez générale caractérisée par l'autodestruction du concept 'nous', malheureusement totalement en ruine, et dont les multiples confrontations auxquelles on assiste aujourd'hui ne sont que l'expression violente de ce fait.

Quand un libanais dit: " 'Nous' les libanais ", que veut-il dire par cela? A qui inclut-il et à qui il exclut? Qu'est-ce qui assure un axe symbolique, un centre commun à cette expression? Une géographie? Un Etat? Une Histoire? Une langue? Une culture? Un Dieu? Mais quel Dieu, quelle culture, quelle langue, quelle Histoire, quel Etat, quelle géographie? Et je pourrais poser la même question concernant d'autres pays, moins conflictuels, la France, par exemple.

Si l'on fait attention, de nos jours, la CNN, Al Jazeera, les médias, en fin de compte, chacun à sa façon, relient les faits du monde beaucoup plus que ne le font d'autres, mais, bien sûr, ce lien qui passr par un média est tout à fait virtuel et, même plus, il n'est pas neutre, il se constitue en chmabre de résonance et peut donner lieu à toute une spirale de violence inouï.

Rappelons qu'un fait quelconque ne peut avoir la même incidence sur le destin collectif si ce n'est que parce qu'il passe par le microscope des médias. Prenons un exemple extrême: Un attentat. C'est l'expression même de l'horreur, de la haine, de l'injustice. Mais il ne devrait pas quand même prendre en otage le destin de toute une société, même s'il est une forme de violence extrême. On peut lui faire face, on a les moyens humains pour le faire, la Vie en a les instruments pour soigner ceux qui auront été secoué par cette violence. Vieux axiome: la haine ne peut rien contre l'amour, rien.

Mais bien sûr, on aime bien se régaler dans l'horreur, et les médias le savent. Un fait doit être agrandi, de sorte qu'il occupe tout notre regard, se constituant en écran total, de sorte que sa violence psychologique, symbolique, sociale, soit dévastatrice. Et face à cela, le langage ne peut faire face, il s'autodétruit, il ne sait plus comment dire ou formuler l'espoir (cette belle utopie humaine sans laquelle l'on ne saurait vivre). Plus: cette publicité de l'horreur assure aux uns et aux autres la permanence de la haine d'autrui, de la peur d'autrui, et aussi la constitution de blocs, de camps, de groupes humains confrontés les uns contre les autres. Mais ce lien est tout à fait trompeur puisqu'il s'appuit sur l'inhumain et non pas sur l'humain. C'est l'horreur, la peur, qui me relie aux autres. On voit bien le délire auquel on est confronté...

Dans un monde qui a perdu ces repères identitaires, qui a perdu le courage d'être et de s'ouvrir aux autres, le courage de s'aimer et d'aimer les autres, il n'y aurait, aparemment, que la peur, la violence et l'horreur qui puissent remettre "les choses à leur place". Et tout d'un coup, tout peut se constituer en ménace: une caricature, un livre, une image, un discour, un bus, un souk, un avion... La question c'est de survivre, comme tu a dis Pamela, pas de vivre.

Voilà notre monde, celui que l'on "partage"...

Bonne chance à tous

Maha said...

Je seconde Pamela en ce qui concerne la situation qui est pire actuellement que sous les bombardements. Je n'avais jamais vu les Libanais auparavant avoir si peur de se déplacer... Bien sûr qu'il y a toujours ceux qui s'aventurent, mais pour une bonne partie du peuple - et notamment dans les régions à majorité chrétienne qui sont les plus visées -, la paralysie est presque totale.

Anonymous said...

Evil's excrement inside Mohammad's gullet (Mohammad prophet Allah) = Quraan.

کیر خر آغشته به سنده خوک تو کس خواهر و مادر و زن و بچه همه سیدهای اولاد پیامبر اسلام.

کیر خر تو کس ننه امام حسین و محمد رسول الله.

Chibi said...

Dear Pamela: From across the ocean I keep thinking about you and from time to time I keep checking your Blog...I'm sorry I can´t understand everything but you know that here in Mexico there´s someone trying to make your voice loud an clear in this side of the world...
Tons of love.
Liza

Pamela Chrabieh Badine said...

Thank you Liza for your support!
A summary of the present situation in Lebanon: a multiple crisis - political, economical, social -, several bomb attacks in civil and industrial areas, intense fightings between the Lebanese Army and the militants from Fatah al-Islam (a group of extremists linked to al-Qaida)in the North of Lebanon (the fightings entered their fourth week)...
It's pretty much chaotic but we still hope for peace.

Thank you again!

Pamela Chrabieh Badine said...

Mercredi 13 juin 2007, il est 18h heure de Beyrouth. Un nouvel attentat à la bombe depuis une demi-heure, à Beyrouth, dans la région d'Al-Manara, près de la plage. Et dire qu'on croyait avoir un peu de répit durant nos journées (vu que les attentats avaient lieu uniquement la nuit)... Il y avait beaucoup de traffic. C'était l'heure de pointe... Jusqu'à maintenant, on compte 2 ou 3 tués et plus de 10 blessés.

Pamela Chrabieh Badine said...
This comment has been removed by the author.
Anonymous said...

Pamela, encore une fois on n'arrive pas à contacter nos parents et amis à travers le téléphone ou le cellulaire. Les lignes sont congestionnées. Que Dieu nous vienne en aide.

G.

Pamela Chrabieh Badine said...

Il paraît que c'est le député Walid Ido - membre duqui fut tué lors de cet attentat, ainsi que son fils aîné Khaled, deux bodyguards et deux civils.

Pamela Chrabieh Badine said...

Walid Ido faisait partie du Bloc parlementaire de Hariri - Parti du Futur.

Marcel M. (Montréal) said...

Beyrouth
Un attentat fait 10 morts, dont un député anti-syrien

Associated Press (AP)
13/06/2007 16h17




Une voiture piégée a explosé au passage de la voiture transportant Walid Eido, une méthode utilisée ces deux dernières années pour éliminer des opposants au régime syrien.
© PhotoAP/Ahmad Omar



Au moins dix personnes, dont le député anti-syrien Walid Eido, son fils et deux gardes du corps, ont été tuées mercredi par l'explosion d'une bombe sur le front de mer de Beyrouth. Onze autres personnes ont été blessées.
Selon la chaîne libanaise LBC, c'est une voiture piégée qui a explosé au passage de la voiture transportant Walid Eido, une méthode utilisée ces deux dernières années pour éliminer des opposants au régime syrien, puissance tutélaire au Liban.

Walid Eido, 65 ans, est le septième opposant à Damas tué en deux ans au Liban. C'était un allié de Saad Hariri, chef de la majorité parlementaire et fils de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri, tué le 14 février 2005 dans un sanglant attentat à Beyrouth.

Les partisans de M. Eido ont immédiatement accusé la Syrie d'être responsable de l'attentat. Saad Hariri a lui-même indirectement accusé Damas, affirmant que les «agences du mal» cherchant à obtenir la «soumission du Liban» avaient perpétré l'attentat. Dans une intervention télévisée, il a appelé les nations arabes et la communauté internationale à boycotter le «régime terroriste qui attaque le Liban».

Les principaux alliés de la Syrie au Liban, le président Emile Lahoud et le président du Parlement, Nabih Berri, ont également condamné l'attentat.

Quant au Hezbollah, il a affirmé que cela entrait dans le cadre d'un «cycle de terrorisme visant le Liban et sa stabilité», et il a appelé à l'unité nationale pour y faire face.

L'explosion de mercredi s'est produite dans une petite rue partant du front de mer à Manara, dans le secteur musulman de la capitale libanaise, à moins de deux kilomètres du lieu où un camion piégé avait explosé tué Rafic Hariri et 22 autres personnes. Elle intervient alors que le Conseil de sécurité des Nations unies a ordonné au début du mois la création d'un tribunal international pour juger les responsables de cet assassinat, malgré l'opposition du camp pro-syrien au Liban emmené par le Hezbollah.

À Paris, le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a condamné «avec la plus grande fermeté» l'attentat de Beyrouth, un «crime odieux et lâche». «Les coupables doivent être retrouvés et punis», a déclaré le chef de la diplomatie française dans un communiqué. «La France, avec la communauté internationale, est aux côtés du Liban face à ces tentatives répétées de déstabilisation. Ceux qui les inspirent doivent savoir qu'ils ne parviendront pas à leur fin», a-t-il ajouté.

Dans le contexte actuel, estime M. Kouchner, «l'heure est plus que jamais au rassemblement des Libanais, de toutes confessions, et à la reprise d'un dialogue politique, seule solution pour sortir de la crise». «La France poursuivra ses efforts en ce sens et maintiendra fermement sa politique en faveur de l'unité, de la stabilité et de l'indépendance du Liban».

À Washington, un porte-parole du Conseil de sécurité nationale du président américain George W. Bush a fait savoir que les États-Unis déplorent ce dernier attentat à Beyrouth. «Nous sommes aux côtés du peuple libanais et du gouvernement du Premier ministre (Fouad) Siniora dans leur lutte contre les extrémistes qui tentent d'entraver la marche du Liban vers la paix, la prospérité et une démocratie durables», a déclaré Gordon Johndroe.

Ces trois dernières semaines, six autres explosions ont frappé Beyrouth et sa banlieue, faisant au moins deux morts.

Dans le même temps, l'armée libanaise est engagée dans une bataille contre les militants du Fatah al-Islam retranchés dans le camp de réfugiés palestiniens du Nahr el-Bared dans le nord du pays. Les affrontements, qui ont éclaté le 20 mai se sont poursuivis mercredi.

L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch a accusé mercredi l'armée libanaise dans un communiqué d'avoir «détenu arbitrairement et physiquement abusé des Palestiniens qui fuyaient les combats dans le camp».

Pamela Chrabieh Badine said...

Merci Marcel pour l'article. Jour de deuil national encore aujourd'hui jeudi 14 juin. Tout est fermé: écoles, universités, secteurs public et privé...
Je me suis réveillée avec une profonde tristesse ce matin. Tristesse face à la violence continue, au déchirement du pays... Tout le pays et tous les Libanais sont visés, et non pas un seul groupe comme certains le dépeignent. Suite à l'attentat d'hier, seul le député Ido faisait partie du groupe parlementaire Hariri, et à la rigueur peut-on y ajouter ses deux bodyguards et son fils. Et les six autres victimes: des civils, qui se trouvaient au mauvais moment, au mauvais endroit, dont deux joueurs de football quittant leur lieu d'entraînement quotidien. Tous les Libanais payent le lourd tribut de la guerre et de la folie meurtrière qui a débuté il y a des décennies et qui se poursuit...

Pamela Chrabieh Badine said...

Vendredi 15 juin 2007: à propos de folie meurtrière... Les attentats à la bombe au Liban et les combats entre l'armée Libanaise et Fateh el-islam + la crise politique, économique et sociale; les combats entre le Fateh et le Hamas en Palestine et ce dernier qui s'empare du quartier général de la Sécurité préventive, dernier bastion du Fateh (et le président Abbas qui limoge le cabinet et celui-ci en retour rejette cette décision); la guerre des mosquées qui reprend en Irak (mausolée chiite de Samarra qui fut la cible de violence, quatre mosquées sunnites qui furent endommagées), en y ajoutant les attentats quotidiens... Bref, dans ce cadre, on ne peut pas ne pas croire au fameux projet du "nouveau Moyen-Orient" américain lequel se traduit par la destruction à feu et à sang plutôt qu'une reconstruction pacifique!

Sami said...

Le passage vers la paix nécessite-t-il la descente aux enfers? Obtenir la paix implique-t-il de faire la guerre?
Je n'y crois pas!

André Tremblay. said...

Pamela,

De toute façon, il ne faut jamais croire ce qui est américain, que ce soit un plan de paix ou autre. En plus, cette administration guerrière et meurtrière comme l'a démontré l'administration américaine actuelle, tout ce à quoi tu peux t'attendre d'eux, c'est qu’ils initient les conflits là où il n'y en a pas encore, qu’ils entretiennent et alimentent ceux qui existent ou qui étaient sur le point de prendre forme, etc. Ils veulent contrôler la région pour mieux voler son pétrole, alors ils sèment la terreur entre les différentes factions musulmanes, notamment. En fait, Ils appliquent exactement le même modèle qu’ils ont toujours appliqué en Amérique Centrale : meurtres, attentats, coups d’État, nomination d’un dictateur fantoche, sanguinaire et à leur solde, etc.

Bush et ses faucons ont allumé chez vous un brasier qui n’attendait qu’un accélérant pour exploser.

Malgré ce « vent d’optimisme » de ma part, je te souhaite :
Bonne fin de semaine ainsi qu’aux membres de ta famille.

Prenez tous et toutes soin de vous !

André, qui pense constamment à vous.

Odette said...

André, je suis pleinement d'accord avec votre commentaire concernant les agirs et intentions des Bush et compagnie qui font toutes sortes de tractations pour, en définitive, s'approprier le pétrole. Souhaitons qu'il y aura de plus en plus de gens qui changeront d'attitude mentale..., qui penserons, agirons et parlerons comme des personnes, et non des barbares...

André Tremblay. said...

Merci beaucoup, Odette,

Tout comme vous, je souhaite ardemment qu’il y ait enfin plus de gens « qui penseront, agiront et parleront comme des personnes, et non des barbares... ».

Bonne journée.

Actos said...

nice post, it's really interesting for me today, thx

OnlineShop said...
This comment has been removed by a blog administrator.
OnlinePharmacy said...

ytKur4 Your blog is great. Articles is interesting!

online phentermine said...

Q0gCkz Wonderful blog.

death from meridia said...

Magnific!

cupertino motels said...
This comment has been removed by a blog administrator.
name said...

Magnific!

bob dylan tour schedule said...

Thanks to author.

adventure galapagos island tour travel said...

Please write anything else!

insurance school indianapo said...

Magnific!

ringtones said...

Please write anything else!

said...

Please write anything else!

free ringtones click said...

Hello all!

Anonymous said...

wow gold
wow gold
wow power leveling
wow power leveling
wow gold@@@@
World of Warcraft Gold
wow power leveling
wow power leveling
wow power leveling
wow power leveling
wow power leveling
wow power leveling
wow power leveling
wow power leveling
wow power leveling
wow powerleveling
wow powerleveling
wow powerleveling
rolex replica
wow powerleveling
wow powerleveling
wow powerleveling
wow powerleveling
wow powerleveling
wow powerleveling
wow powerleveling
wow powerleveling
replica rolex
powerleveling
powerleveling
powerleveling
powerleveling
power leveling
power leveling
powerleveling
powerleveling
power leveling
power leveling
power leveling
power leveling
power leveling
power leveling
power leveling
power leveling
rolex
wow gold
wow gold
Warcraft Gold
Warcraft Gold

中高年 転職
アルバイト 求人情報
ブライダル
転職
競馬
FX
ダイエット
お見合い
競馬 予想
新築マンション
新築マンション
コンタクトレンズ
婚約指輪
合宿免許
人材派遣
東京都 墓地
派遣会社
人材派遣
パチンコ 攻略
おなら

货架
OCR
OCR
手机词典
高速扫描
机票
灭蟑螂
蜗轮减速机
减速机
齿轮减速机
丝杆升降机
租房
租房
北京租房
北京租房
搬家公司
北京搬家
北京搬家公司
上海机票
上海机票
上海打折机票
上海打折机票
上海特价机票
上海特价机票
搬家公司
搬家公司
北京搬家公司
北京搬家公司

dfdfhfgjfj

Anonymous said...

wow gold
cheap wow gold
buy wow gold
world of warcraft gold
wow
world of warcraft
wow gold
WoW Warrior
WoW Hunter
WoW Rogue
WoW Paladin
WoW Shaman
WoW Priest
WoW Mage
WoW Druid
WoW Warlock
google排名
google左侧排名
google排名服务
百度推广
百度排名
机床
LED灯
电池
塑料
摄像机
电动车
包装设计
移民
甲醇
染料
体育博客
股票博客
游戏博客
魔兽博客
考试博客
logo design
website design
web design
商标设计

天仙 said...
This comment has been removed by a blog administrator.
wangyinfeng said...
This comment has been removed by a blog administrator.
qweaq said...
This comment has been removed by a blog administrator.
风风 said...

unique baby gifts
wedding dresses
wedding gowns
bridal gowns
lace front wigs
wedding invitations
bridal shower invitations
cheap wedding invitations
unique wedding invitations
baby shower invitations

风风 said...

unique baby gifts
wedding dresses
wedding gowns
bridal gowns
lace front wigs
wedding invitations
bridal shower invitations
cheap wedding invitations
unique wedding invitations
baby shower invitations

damian said...

不動産投資 システム開発 SEO対策 広島 不動産 札幌 不動産 仙台 不動産 大阪 不動産 横浜 不動産 名古屋 不動産 福岡 不動産 京都 不動産 埼玉 不動産 千葉 不動産 静岡 不動産 神戸 不動産 浜松 不動産 堺市 不動産 川崎市 不動産 相模原市 不動産 姫路 不動産 岡山 不動産 明石 不動産 鹿児島 不動産 北九州市 不動産 熊本 不動産 収益物件 webシステム開発 賃貸 東京 賃貸 広島 賃貸 広島 賃貸

版主支持你 said...

圣诞树 小本创业
小投资
条码打印机 证卡打印机
证卡打印机 证卡机
标签打印机 吊牌打印机
探究实验室 小学科学探究实验室
探究实验 数字探究实验室
数字化实验室 投影仪
投影机 北京搬家
北京搬家公司 搬家
搬家公司 北京搬家
北京搬家公司 月嫂
育儿嫂 月嫂
育婴师 育儿嫂
婚纱 礼服

婚纱摄影 儿童摄影
圣诞树 胶带
牛皮纸胶带 封箱胶带
高温胶带 铝箔胶带
泡棉胶带 警示胶带
耐高温胶带 特价机票查询
机票 订机票
国内机票 国际机票
电子机票 折扣机票
打折机票 电子机票
特价机票 特价国际机票
留学生机票 机票预订
机票预定 国际机票预订
国际机票预定 国内机票预定
国内机票预订 北京特价机票
北京机票 机票查询
北京打折机票 国际机票查询
机票价格查询 国内机票查询
留学生机票查询 国际机票查询

Anonymous said...

What a well executed blog!!!